LE QUINTET

.

Depuis Toots Thielemans et Pepper Adams, nous n’avions pas entendu le saxophone jouer avec l’harmonica. C’est de cette rencontre, de cet assemblage original de timbres – mais dans une version moderne – qu’est né le Raphaël Herlem Quintet.
Doté d’une solide rythmique, capable de la plus grande finesse comme de grooves puissants, Le Raphaël Herlem Quintet explore  les chemins de traverse menant du jazz à la jungle, du rock à la funk, et offre ainsi une musique actuelle, sensible et énergique.
Après un premier EP en 2011, c’est dans une version inédite que le groupe renaît en 2015, riche d’une nouvelle équipe et des expériences de ses membres. Ainsi, après des incursions dans le monde du théâtre (création musicale pour la Cie Maquis’art), de la danse contemporaine (Saxophoniste pour « Palermo Palermo » de Pina Bausch au Théâtre De la Ville), la création d’un spectacle musical jeune public et diverses collaborations musicales (Les Rugissants, Feu! Chatterton…), Raphaël Herlem, nourrit de ces influences, nous offre aujourd’hui des compositions marquées par l’air du temps, ce monde complexe où une expression musicale originale est « engagement ».
Plus encore,  le nouvel album « Kaïros » nous propose de saisir cet instant et de le faire nôtre.

RAPHAEL HERLEM | SAXOPHONES BARYTON ET ALTO, COMPOSITIONS

r1-bob

C’est à 20 ans que Raphaël décide de se consacrer à la musique. Après une licence de Musicologie et trois ans au Conservatoire de Grenoble (classique – 3ème cycle), il se met au jazz. Il déménage à Paris et intègre le département jazz du conservatoire du IXème où il suit notamment les cours d’A. Villéger. Il intègre en parallèle le département jazz de Montreuil dirigé par Mallo Vallois. Il suit les cours d’arrangement de Pierre Bertrand et joue le saxophone Baryton au sein du Big Band du CRR de Paris.
Depuis son arrivée à Paris, il multiplie expériences et projets dont le Raphaël Herlem Quintet, Les Rugissants (10tet), Panoramic Project (11tet), Soul Agency, un spectacle musical Jeune public en 2015 (création)…Il est saxophoniste pour le spectacle «Palermo Palermo » de Pina Baush (Paris, Théâtre de la Ville, 2014), participe à l’album de Feu! Chatterton (« Ici le Jour (a tout enseveli) »), créé de la musique pour le théâtre (création « Par toi j’étais bien cachée »).
Nombreuses scènes dont le Sunset/Sunside, Le Réservoir, La Machine du Moulin Rouge, Théâtre de la Ville (Paris), Le Trabendo, la Scène Bastille, Festival Chorus, Le Petit Journal Montparnasse, La Défense Jazz Festival, le Festival Mix’up, Festival La Boule Bleue (Picardie), Festival Quai Jazz, Festival Off D’Avignon, Festival de Jazz de Parthenay (Deux Sèvres), Festival Jazz au Confluent, Festival Lafibala (Chambéry), Festival des pays du Sahel (Bordeaux)…

THOMAS LAURENT | HARMONICA CHROMATIQUE

r1-bobThomas Laurent commence l’harmonica chromatique et le jazz en 2002 en prenant deux ans de cours avec Laurent Maur.
Il se produit ensuite dans divers groupes, notamment Orange Street (musique jamaicaine), Oulitsa (musique russe, tzigane), intègre de 2008 à 2010 le trio du guitariste Pierre « Kamlo » Barré (jazz gitan), Costa Azul (compositions influencées par le jazz et la musique brésilienne), se produit en duo ou quartet avec Tao Ravao (blues et musique Malgache) et également avec le duo Antigua (jazz et choro do Brasil).
Il est passé par de nombreux rendez vous comme le festival international d’harmonica « Harmonicas sur Cher », le festival swing manouche « Swing 41 », le festival Django à Samois, mais aussi L’Elysée Montmartre avec Orange Street, et s’est produit avec l’Orchestre National de Lyon sur une oeuvre contemporaine de Kurtag pour harmonicas et orchestre.  A enseigné aussi l’harmonica à l’ENM de Vauréal et à l’école ATLA à Paris.

CAREL CLERIL | BASSE

r1-1Son enfance est bercée par la funk et le Jazz. Bassiste depuis ses 15 ans, il suit une formation à la Yamaha Music School, et obtient le 1er prix d’excellence à la Confédération Musicale Française, avant d’intégrer le Conservatoire du IX et du XVIIe où il apprend la contrebasse. Il suit ensuite la formation professionnelle de jazz au C.R.R de Versailles pendant 2 ans. Pendant ces années il rencontrera beaucoup de musiciens avec qui il jouera  dans un grand nombre de lieux prestigieux parisiens. Il rejoint Solyl-S en 2011 et intègre l’association Les Migrants Hilares. Il participe également aux créations musicales des spectacles et versions pupitres de la Compagnie Influenscènes.
Il décide d’étoffer son expérience par un séjour à la Nouvelle-Orléans où il intégrera des groupes locaux, jouera dans les jazz clubs et où il suivra des cours à Loyola University, notamment des Masterclass d’illustres jazzmen tels que Chris Potter ou Ron Carter. En parallèle du Raphaël Herlem Quintet et du groupe Echoes Of,  il participe à plusieurs albums qui sortiront en 2016 : Arthur  Bine, Lou De Magellan, Zoxea et Les Sages Poètes de la Rue.

JEAN BAPTISTE PALIES | BATTERIE

r1-bobAprès une formation classique au CNR de St Maur et au CRD d’Avignon, il se tourne vers le jazz et sort diplômé de la Groove Academy et de l’école Agostini. Il participe aux Master Classes de Stéphan Kochoyan, Manu Di Bongo, Richard Galliano…
Habitué des caves parisiennes, il anime les jams du 38 Riv’, du Viaduc Café, du Caveau de la Huchette, se produit dans diverses formations au Baiser Salé, Sunset, Autour de Minuit, au Triton, et poursuit en parallèle l’étude de la batterie aux cotés d’Anne Pacéo et Christian Lété.
En 2009 il sort vainqueur du tremplin Jazz de St germain des Près – avec le groupe JSTRIO et se produit aux festivals Off d’Avignon. Avec le groupe Solyl-S il joue au festival Art Rock (Saint-Brieuc), Festival d’Arts et Musiques du Monde (FAMM – Albières), C l’été !, Enghien Jazz Festival, Solidays, Jazz à Vienne, et ouvre pour Earth Wind & Fire aux Folies Bergère en 2014 . Son ouverture au monde du théâtre l’amène à jouer la musique de nombreuses pièces et composer les musiques des “versions pupitres” de la Compagnie Influenscènes à partir de 2011 (Théâtre du Rond Point, Théâtre de l’Est Parisien, Théâtre 13…). La même année il créé Les Migrants Hilares, structure de production. Il joue également avec les Rugissants et Echoes Of, groupe avec lequel il se produit régulièrement aux Disquaires et au New Morning.

ROMAN MARESZ | CLAVIERS

Roman-1Né en 91 à Monaco, Roman Maresz commence le piano dès l’âge de cinq ans à la Villa Médicis à Rome où son père est pensionnaire en tant que compositeur. L’année suivante, il intègre la Classe Musicale de l’Académie de Musique Prince Rainier III dans la classe de Piano de Laurent Alonso et suit parallèlement les cours de Percussions de Christian Hamouy. En 2007, il obtient le Premier Prix de Piano, couronné par le Prix de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II récompensant les élèves prometteurs. En 2009, il obtient son Diplôme d’Etudes Musicales de Piano. Tout au long de sa formation musicale, il participe à de nombreux concerts (Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre Régional de Cannes, Fondation Maeght…). Passionné depuis toujours par le Jazz, il commence sa formation à l’Académie de Jazz de Monaco auprès de Roger Rossignol puis intègre à Paris dès octobre 2009 les cours du CIM dans la classe de Piano de Bernard Désormières puis de Jean-Marie Averseng et consacre désormais entièrement sa carrière musicale au Jazz. En 2010 il est sélectionné et participe au prestigieux Concours Martial Solal. En 2011 il intègre le Berklee College of Music de Boston et obtient des bourses d’études de la fondation Princesse Grace et de la fondation Principale de Monaco. Durant ses deux années à Boston, il collabore avec de nombreuses formations jazz et musiques actuelles, allant du free-jazz à la musique de film ou encore au soundpainting dans le « Paintbrush Orchestra » du compositeur et arrangeur Yeonathan Shachar. En se réinstallant à Paris en 2013, il monte son quartet TAKT avec lequel il se produit régulièrement et remporte en 2015 le Tremplin Jeunes Talents de Jazz à Porquerolles. Il intègre le Raphaël Herlem Quintet en 2016.

ANCIENS MEMBRES
Martin Wangermée (Batterie)
Bruno Guilbault (Batterie)
Ouriel Ellert (Basse)
William Carossela (Claviers)